Oa dure

L'anodisation dure est réalisée en milieu sulfurique à basse température permettant de faire des couches d'oxyde d'alumine pouvant aller jusqu'à 100 µ selon les alliages et des duretés variant de 350 à 700 Vickers. Les alliages recommandés sont les séries 5000, 6000 et 7000. Les alliages de la série 2000 (AU4G - AUPb) présentent des risques de brûlures de pièces, de plus, l'épaisseur de couche et la dureté sont limitées: 35µ - 350 Vickers. La série 2011 (AU5Pb - Bi) est impropre à l'oxydation dure.

PROPRIETES

  • Isolation électrique.
  • Résistance aux frottements.
  • Bouclier thermique.
  • Amélioration de la rigidité.
  • La couche d'oxyde dure se développe pour 50% en surépaisseur et pour 50% dans le métal de base.
  • Dans la mesure où la couche réalisée n'est pas un dépôt mais une transformation de l'aluminium en alumine, elle ne provoque aucune déformation géométrique des pièces, ni d'effets de pointes.

ASPECT

  • L'aspect après traitement est brun
  • La couleur des pièces dépend de l'alliage choisi, de l'épaisseur voulue et des paramètres de bain. La couleur de la pièce ne détermine pas l'épaisseur
  • L'OA Dure se colore uniquement en noire, la couleur naturelle de l'aluminium étant foncée, seule une couleur plus foncée est compatible.

Les applications de ce traitement sont multiples : automobile, mécanique générale, loisirs, médical, connectique…. De manière générale l'oxydation dure est préconisée pour diminuer les sollicitations de friction. Il est à noter que l'oxydation anodique dure peut s'effectuer sur une pièce en épargnant certaines parties sur demande.