FAQ

Quels types de traitement réalisez-vous ?

Anodisation dure et classique, colorée ou non, de l'aluminium et de ses alliages.
Anodisation du titane.
Usinage chimique. 
Dégraissage chimique.

Quelles sont les couleurs disponibles ?

Noir – rouge – bleu – orange – gris – jaune – vert – incolore – violet – or

Quel alliage utiliser pour effectuer une anodisation ?

Tous les alliages pour l'oxydation classique sauf les alliages chargés en silicium qui donnent des couches de qualité moins bonne.
Pour l'oxydation dure, éviter les alliages de la série 2000 qui présentent des risques de destruction de pièce.Le 2011 est impropre à l'oxydation dure.

Comment se développe la couche ?

50 % dans le métal de base.
50 % en surépaisseur.
La valeur d'un diamètre est donc réduite de la valeur de l'épaisseur de couche. Sur les alésages tolérancés, en tenir compte à l'usinage.

Pouvez-vous protéger une partie de la pièce à traiter ?

Tout est possible ; le prix du traitement varie en conséquence.

Quelles sont les duretés obtenues ?

180 HV sur l'oxydation classique
350 HV sur l'oxydation dure des alliages série 2000
400 à 700 HV sur les autres familles d'alliage.

Quelles sont les raisons qui justifient le refus de traitement d'une pièce ?

Le poids – (maximum 70 kg)
Les dimensions – (longueur 1300 – largeur 300 – hauteur 1000)
Les traitements à base de chrome – (alodine – colmatage au bichromat de potassium).
Pièces brillantées chimiquement.

Quel type de série pouvez-vous traiter ?

De la pièce unitaire à la grande série.

Quels sont vos délais ?

Suivant la taille du lot confié. De manière générale les lots sont anodisés dans les 48h.

Effectuez-vous des livraisons ?

Oui – une navette 2 fois par semaine sur la vallée de l'Arve.
Possibilité de livraison sur le bassin annécien.

Etes-vous certifié ?

Certification ISO 9001v2008 obtenue en mai 2012.